Mar, noir que l'on pensait blanc (1)

Publié le par GinFizz

Nous sommes en Juin 2006.
Nos faisons connaissance virtuellement, je ne me souviens plus très bien qui a contacté qui, peu importe. Notre premier échange sur MSN sera vraiment bien, nous délirons sur les anciens dessins animés de notre enfance, on rigole beaucoup, vraiment bonne ambiance. Nous devons malheureusement nous quitter, je dois dire que ce premier échange me laissera une bonne impression.
S'en suit des échanges plutôt irréguliers sur MSN où nous discuterons un peu de notre passé, de nos expériences. Au fil du temps j'apprend qu'elle et son voisin se voient régulièrement, ils s'entendent plutôt bien mais quelque chose se cache derrière, je le sens.
Finalement elle m'avouera qu'ils ne font pas que regarder la télé. Je lui demande alors pourquoi est inscrite sur un site de rencontre ! Elle me dit qu'il a 18 ans, elle en a 25, de plus elle me précise que c'est "pour passer le temps", je reste un peu sur ma chaise, comment peut-on partager des moments intimes (ou pas) pour passer le temps ? Surtout que d'après ce qu'elle me dit, en plus,  il est novice et ne se débrouille pas très bien. J'ai beaucoup de mal à saisir pourquoi elle reste mais passons. Elle m'assure pourtant que si elle trouve du sérieux elle le lâchera le soir même.

Après moultes discussions nous décidons de nous voir, malheureusement je ne pourrais pas y aller au dernier moment pour cause de santé, elle est déçue, moi aussi. Une fois guérie, nous décidons d'un jour et d'une heure, finalement elle me rejoindra près de mon travail.

Entre temps je peux regarder son album photo en ligne, elle a des yeux bleus pétillants et des bouclettes blondes, elle est du genre simple et de bonne humeur.

Jour J, nous discutons une dernière fois, elle me précise que pour une première rencontre elle est plutôt distante, pas de soucis je peux comprendre.
La journée file, je quitte enfin mon boulot et je vais au point de rendez-vous. Je m'installe sur un banc, à l'ombre des arbres, quartier parisien très sympa d'ailleurs, je reçois un sms de sa part, elle sera en retard, pas grave, elle a au moins la délicatesse de prévenir, j'apprécie. Dix minutes après, alors que je regardais dans la mauvaise direction elle vient s'asseoir devant moi, sur le banc ! Agréablement surpris nous nous sourions. Bises d'usage.
Je pensais qu'elle aurait environ 20 ou 30 minutes de retard, elle me confirme que même pour dix minutes elle prévient, voilà un point et une attention que j'apprécie. Nous nous levons et partons dans la FNAC, nous avons à peu près les mêmes goûts musicaux mais pas littéraires, elle trouve ses cd, je ne trouve pas mon bouquin, nous ressortons et partons à la recherche d'un resto.

Après quelques centaines de mètres nous en trouvons un, plutôt sympa d'ailleurs, elle connaît déjà. Ce fut un très bon repas, nous parlons de tout, ça va des cd qu'elle a acheté, à sa relation avec son voisin, des choses plus intimes, de tout et de rien, c'est décontracté, pas de gêne, tout se passe vraiment bien mise à part la chaleur qui nous plombe un peu. Une petite glace en dessert nous fera du bien.

Nous voilà en direction d'un cinéma en plein air, à la Vilette, j'avais jamais essayé. Nous tournons en rond pendant 25/30 minutes pour finalement trouver la masse de monde assis, c'est vraiment mal indiqué ! Nous n'arrêtons pas de continuer à discuter, tout se passe bien, je ne ressent pas cette fameuse distance dont elle m'avait parlé, plutôt bon signe. La projection commence, nous sommes l'un à coté de l'autre, j'ai envie de la sentir près de moi, je la regarde parfois alors qu'elle regarde le film, je me sent plutôt bien, assis dans l'herbe, en plein air, à ses cotés.
Le film fini, il était excellent ! Un manga qui se nomme "Princesse Mononoké".

Nous repartons dans la nuit à la recherche du parking, très mal indiqué encore une fois, nous nous effleurerons plusieurs fois au cours de cette soirée. Elle me raccompagnera devant chez moi, je la remercie pour tout et lui souhaite bonne nuit.

10 minutes après je lui enverrai ce message : "Merci pour cette soirée, j'espère ne pas t'avoir déçu. Passe une bonne nuit. Bisous".
J'aurais comme réponse : "Merci à toi c'était une soirée très agréable  ! On a bien discuter … vraiment très sympa ! gros bisous"

Publié dans Gent féminine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blanche 27/07/2006 20:40

Ca a l'air de commencer pas mal cette histoire. Et la suite ? C'est pour bientôt j'imagine. Je sais, il faut que je patiente.

GinFizz 27/07/2006 20:43

Exact ;-)

Grr 27/07/2006 13:05

"Elle me raccompagnera devant chez moi, je la remercie pour tout et lui souhaite bonne nuit" Attend, attend j'ai du mal lire, je relit. "Elle me raccompagnera devant chez moi, je la remercie pour tout et lui souhaite bonne nuit", bordel mais non, j'avais bien lu. Tu ne l'as même pas invité à prendre un dernier verre ! C'est domage sachant comment elle passe son temps...
D'un autre côté, je trouve sa façon limite malsaine.

GinFizz 27/07/2006 13:34

Disons que je ne sentais pas qu'elle avait envie "d'un dernier verre", de plus elle etait fatiguée et puis bon je n'avais pas envie d'extra ce soir là avec elle donc je suis resté sage :-)Oui oui il est possible qu'un mec ne pense pas qu'a ca ;-)