Les citations désespérantes

Une nouvelle page un peu hors sujet, un peu hors ligne éditoriale mais je lui avais promis. Cette page sera comme une sorte de recueil des phrases que ma chère et tendre lancent parfois, je reste la plupart du temps avec mes yeux du désespoir, ce sentiment de solitude face à ces instants qui précèdent un bon fou rire. Pour les plus geek, c'est un peu un bash-like :-)

- "Ah oui c'est comme les oeufs là (avec mayo et jaune emietté), les oeufs mimolette"
- "la cravatte de charcutier, la cravatte de boucher, la cravatte de boulanger, la cravatte de bétonier, ben c'est quoi alors ?? " (c'était la cravatte de notaire)
- "Il ressemble au groupe dont le mec est mort, tu sais les ... euh ... les mosquitos ... les miscotos ... mais si ! Les ... moutisquos ... les mocsquito ..." (c'était les Rita Mitsouko)

Petit dialogue :
- T'as vu j'ai Daywatch
- C'est quoi comme film ?
- Euh je sais plus ...
- hum ... qu'est-ce ça veut dire ... le jour du ... le jour du lavage ?
- ...
- Le lavage du jour ?
- ...
- Mais c'est comme dans le skecth (d'Elie Kakou) "you watching ! you watching !! three time !" (je vous passe l'accent yahourt)
- ...

Contexte : une musique disco à un niveau sonore raisonnable à 00h30, elle dans le lit.
- Heyyyy
J'accoure, je vole.
- C'est un peu fort là ! Y a des voisins, on risque d'entendre ta musique, il se fait tard, dans l'entrée (palier) on entend rien mais ca peut raisonner, on a des murs concitoyens ici
- "concitoyens" ? ... MUHAHA je reviens ...
(tout le monde aura deviner qu'il s'agissait de "mitoyens")