Le théorème de la glace

Publié le par GinFizz

Voici un théorème qui se vérifie à 95% du temps.

 

Il suffit de deux éléments :

- une personne de la gent féminine

- une glace ou tout élément un minimum réfléchissant, ca peut aussi être une vitre dans le métro ou une surface miroir dans la rue

 

Ensuite il suffit que le premier élément passe à proximité du deuxième pour qu’automatiquement, la tête se tourne et on notera même parfois un rapprochement.

S’en suivra une pause de quelques secondes, un ré-ajustage de la coiffure, un minimum, un petit check vite fait pour les yeux, la bouche et le reste du visage, un dernier check pour le reste du corps. Et hop c’est bon, les étapes sont validées on peut repartir.

 

C’est assez amusant de voir que ce théorème se vérifie très souvent. C’est assez intriguant de voir à quel point la gent féminine porte l’image d’elle-même à un si au point. Surtout que quelques pas plus tard, la coupe de cheveux aura forcément variée un peu.

 

Le plus ridicule par contre c’est de voir des mecs se réajuster la mèche, bien descendre le slim pour voir le sous-vêtement. A quand le check du fond de teint et du mascara ?

Publié dans Au fil du temps

Commenter cet article

Chriss 05/11/2010 03:20


Joli théorème et très vrai. Je confirme.
Et c'est vrai que les mecs s'y mettent de plus en plus.
Il y a des petits films où les gens ont été filmés de l'autre côté de la glace. C'est assez drôle de les épier ainsi et de voir ce qu'ils regardent vraiment chez eux.


GinFizz 05/11/2010 13:18



Merci de ta visite :-) (j'ai rien d'autre à rajouter à ton commentaire :-D )



Wall 20/10/2009 21:31


Quand on se regarde et qu'il y a du monde autour, alors c'est un rélfexe acquis : la Fêêmme quoi, associée à de la gêne (éviter le reproche de narcissisme exacerbé). Seule, je ne me tatouillerais
pas la crinière, non je regarderais les défauts ou me ferais une grimace ou un petit bisou, sa ns gêne.


GinFizz 21/10/2009 15:19


Donc toi aussi tu succombes à l'appel de la glace :-) Et surtout ton comportement serait influencé par la présence de gens ou non, intéressant.


Patricia 20/10/2009 01:10


Je te trouves bien méchant quand même sur ce coup là. Je fais parti de ces filles qui se regardent de temps en temps dans un mirroir ou qui veillent sur leur reflet. bRef appelons cela comme on
veut. Donc je sais aussi que cela n'a rien à voir avec la vanité. Bon j'avoue que ton analyse de la chose est drôle, et que j'aurai pu dire "ah oui toutes ces pouffiasses....." mais non, car en
fait tout ça n'est dû qu'a un profond manque d'estime (ces mots n'engagent que moi)
Je suis complexée et je l'avoue, alors me regarder dans un reflet me permet de me rassurer. "ne voit on pas trop mon bourrelet? " "est ce que j'ai pas trop une sale gueule avec mes seulement 4
heures de sommeil?" ... bref, un peu d'ouverture d'esprit pour se dire que après tout y a pas que celles qui se trouvent magnifique qui se regardent mais aussi celles qui sont complexées. Et puis
au moins pour une fois c'est peut être le seul point commun entre les grosses les minces les belles les moches.... et même les garçons s'y mettent. Un petit bémol pour dire que ... dans le fond tu
as tout de même raison, la dictature de l apparence y est encore pour quelquechoses.


GinFizz 20/10/2009 15:11


Je ne suis pas si méchant que ça, c'est juste une constatation :-)
Ensuite, je ne dis pas que celles qui se regardent dans une glasse sont des modasses superficielles hein.
Ce qui est "marrant" c'est surtout cette dictature de l'image, de voir à quel point certaines y sont accrochées. Et le truc assez poilant c'est de voir des mecs/ados se réajuster la mèche ou le
slim.