L'attaque des clones

Publié le par GinFizz

Un petit article sur la vie de tous les jours et la société, oui je sais, ça manque un peu de croustillant, mais pas tant que ça.

Alors que j'arpente les transports, les rues, le lieux de notre charmante région parisienne et de sa capitale, je ne peux m'empêcher de remarquer le nombre incalculable de clones, de sosies. Mais qui sont-ils ? Y a-t-il eut une quelconque invasion ?
A défaut d'invasion par des martien(ne)s avec des gros yeux et des longs bras tous fins ou bien même des Aliens mangeurs d'Hommes (je laisserais l'invasion de bisounours pour les demoiselles), c'est plus une invasion marketing que je croise tous les jours.

Ce sentiment de déjà vu, de pathétique aussi.

Mais de qui donc parle-t-il ?

Je veux parler tout simplement de ces personnes que l'on croise tous les jours, celles qui sont des "fashion victim", le terme est on ne peut plus explicite et véridique, mise à part qu'on décide tout de même d'être une victime ou non, c'est plutôt un choix.

Commençons par … allez, la gent masculine.
Généralement vêtu de basket Puma Sparco, des baskets qui ressemble à des chaussons, initialement elles étaient utilisées dans le milieu de la compétition automobile car elles maintiennent très bien le pied, sont légères et apportent un très bon ressenti et amplitude. La mode étant passée par là, 99,99 % des ventes de ces baskets ne connaîtront jamais un siège baquet …
Ensuite viens le jean, de préférence Diesel ou RG512, bien évidemment il racle par terre afin d'essuyer le sol (sympa de penser à nettoyer) et déchiré (sûrement à cause de sport extrême intensif), il se doit d'être ample (ben oui on sait jamais des fois qu'on aurait besoin de refaire du sport extrème …), il doit être aussi délavé devant et derrière et surtout (!) la ceinture se doit d'être en dessous des fesses ! Afin bien sur d'exposer fièrement le boxer Dim ou Calvin Klein, y a-t-il un langage secret avec les couleurs et les textures du boxer, c'est un moyen de communication qui m'est plutôt étranger.
Le haut, là aussi on reste chez RG512 ou Von Dutch ou d'autres marques-super-fashion-on-the-move, il doit être obligatoirement moulant, ben oui il faut faire admirer à toutes les fashion victim féminines le travail des 3h de musculation quotidienne (c'est comme ça qu'on "pé-cho" non ?).
La coiffure est unanime, la crête de coq, peut-être une mutation récente, je ne sais pas, peut-être chantent-ils le cri du coq quand le soleil se lève, peut-être est-ce un signe pour signaler aux autres congénères leur sexe, je ne sais pas non plus.
La veste ou blouson a soigneusement été choisie, c'est un blouson style motard de chez Quickshark, ce qui est étonnant c'est qu'il n'ont pas de casque à la main, ni même le permis moto.

La gent féminine.
Là aussi les Puma sont à "l'honneur", seuls les coloris varient. Décidément il y a une recrue d'essence de pilote de rallye ou de F1 ! N'oublions pas les bottines en simili cuir portées avec une élégance (in)certaine.
Le jean n'est pas ample mais au contraire bien moulant et optionnellement taille basse afin d'exposer la dernière création en matière de string ficelle de chez Jennifer. Est-ce un appel à tirer dessus (le string bien sur) ? Est-ce une réponse au boxer, je ne sais pas.
Le haut, là aussi, est moulant, si possible avec un décolleté (là aussi sponsorisé par Jennifer ou autres enseigne méga-fashion-qui-déchire), à défaut de décolleté il doit être très moulant, à croire qu'exposer ses formes à 14 ans est un signe de reconnaissance ou un langage complexe, bizarre.
La coupe, bien évidemment, doit être similaire à celle de la dernière chanteuse rnb (prononcé Arre-aine-bi, pour être "in"). Bien entendu les boucles d'oreilles ressemblent à des anneaux de bétail, dont le diamètre est minimum de 20 cm (des antennes pour la TNT ?).

Ce packaging inclue généralement un portable dernier qui fait aussi grille pain et pour les plus démunis un baladeur Ipod car il est toujours fashion de groover dans la rue en gigotant avec 2 fils blancs aux oreilles.

Bref, il est malheureux de voir comment les gens peuvent être faibles, en recherche d'une quelconque d'une identité … semblable à celle de sa voisine ou de son voisin. Plus la jeune société avance (en reculant ?) et plus elle devient malléable au formatage il semblerait.

Et là tu te demandes lecteur (oui je sais aussi le faire façon Dubosc), là tu te demandes si l'auteur de ce texte, l'auteur de ce blog ne vit pas en Antarctique, si il ne s'habille qu'avec des fringues trouvées par terre ou dans des poubelles, voir même avec de la peau de castor qu'il chasse. Et là je te répondrais … non, j'essaie de m'habiller comme ça me plait et pas comme un quelconque clone, je ne vais pas courir dans un magasin pour avoir le dernier jean fashion-victim ni le dernier portable qui te permet même de faire micro onde. Je suis comme je suis et avec ma personnalité qui m'est propre.

(aucun castor n'a été maltraité durant l'écriture de cet article)

Publié dans Au fil du temps

Commenter cet article

ancat 01/12/2006 09:26

Ah ! Et j'oubliais (p... que je suis bavarde ce matin moi !) : merci pour le lien ;-)

GinFizz 01/12/2006 11:11

il vous en prie :-)

ancat 01/12/2006 09:25

C'est normal que les jeunes aient des codes vestimentaires ! On en a tous eu ! Un besoin d'appartenance et aussi un besoin de se dissocier de l'image que les parents ont voulu nous donner ! Maintenant, il y a un an, je passais devant le lycée eh ben, j'aurais été infoutue de reconnaître mon propre fils ! Tous pareils, jeans tombant, sweat à capuche, casquette et péniches aux pieds. Il a changé maintenant autre sorte de fashion, le second par contre perpétue la mode. Moi ça me fait marrer !
Mais quand même d'accord avec Blanche, les filles sont parfois habillées limite, je crois aussi que si j'en avais eu une j'aurais mis un frein...
Par contre mes mômes, fashion victims certes un peu mais heureusement ranafout des marques ! J'aurais pas eu les moyens de toutes façons !
Voilà, je vais dire en conclusion (tu admireras mon esprit d'à-propos) : ça leur passera avant que ça me reprenne !
Bisous Max

GinFizz 01/12/2006 11:09

Normal d'avoir des codes, je dirais "mouais", un besoin d'appartenance, ça par contre pas trop d'accord, je suis peut-être bizarre mais j'ai jamais eut envie d'appartenir ou plutôt de suivre le troupeau de mouton.On parle de crise d'identité mais si on ressemble à son voisin, je vois pas en quoi on se différencie, au contraire.Bisous ancat

sweet carla 29/11/2006 20:22

Pas fashion victim pour un sou je comprends ce que tu dis mais..... parfois ça fait du bien de "se fashionniser" avec quelques accessoires par ex et puis en toute franchise si j'avais le physique et l'argent j'aurai sûrement été une fashion victim..... bye

PS : j'ai lu ton post du 29.06 sur cette histoire avec la fille dans le coma (très touchant et émouvant et ce d'autant + que c'est raconté le jour de mon anniv.....)

GinFizz 30/11/2006 13:35

Pourquoi te serais-tu "fashionniser" si tu avais les moyens et le physique ?Bien que peu importe vraiment le physique.PS : merci

HélÚne 28/11/2006 21:15

Bon bah moi je suis entierement d'accord avec ton article mais je t'ai deja dit ce que j'en pensais.
Ceci dit les mec ac un jean large et le calecon qui depasse des fois ça leur va bien...lol

Je n'essaye pas de ressembler aux autres, je suis ma mode, je m habille comme il me plait du moment que je me plait!

GinFizz 29/11/2006 15:01

Qu'est ce qui te plaît chez les mecs qui exposent leur caleçon ?

Trungpa 28/11/2006 10:45

je porte des puma noir (je ne sais pas lesquelles elles ont plus de 5 ans)
un jean (devred) coupe normal
un tshirt (Jules) et un pull moulant (RDW, un cadeau) pour bien refaire sortir le bide Kro
..... est ce que j'ai des chances de Pécho?

GinFizz 28/11/2006 12:44

Désolé mais le bide Kro est éliminatoire, vous êtes le maillon faible.Les plaquettes sont obligaoire pour pécho et si possible il faut savoir exiber des lunettes de soleil de chez Ralph Lauren.Le 12, tu sors.