Désir féminin, plaisir masculin

Publié le par GinFizz

Croisé avec béatrice, sujet maintes fois vécus, maintes fois rêvés mais unique à chaque fois.
La découverte du désir de l’autre personne, celle avec qui on partage ce moment. En l’occurrence une demoiselle.
Quoi de meilleur, de gratifiant, mais aussi de déstabilisant et surtout excitant que de découvrir, voir, toucher, ressentir le désir féminin.
Cela pourra commencer par un simple regard échangé, ce simple regard pétillant, ce simple regard électrisant où le monde autour de nous se coupe un moment. Pourra s’en suivre une intonation de voix vibrante, une présence, une aura sensuelle, sexuelle.
Ce corps qui nous plait déjà, que l’on a envie de s’approcher, de respirer, de toucher, d’embrasser. Cette allure, ces cheveux, cette douce peau, ce petit quelque chose qui nous fait prendre quelques degrés.
Viendra le moment plus intime, celui où les sens vont monter fortement en température. Les corps l’un contre l’autre, ce moment où enfin le sens du toucher sera en éveil, cette odeur, cette sensation de bien-être mais aussi cette envie d’aller plus loin, cette envie de découvrir l’autre, découvrir son fonctionnement, ce qui la fait vibrer, ce qui la fait frissonner, ce qui la fait se déhancher, ce qui la fait se laisser aller.
L’entendre soupirer, sentir la chaleur de sa peau, laisser tomber les vêtements à mesure que les caresses se font plus pressées, plus appuyées, que les langues se lient et de délient.
Ressentir enfin ses formes sous nos mains, sous nos lèvres, la sentir et l’entendre commencer à se laisser aller, à la sentir plus présente et plus pressante. Voilà un deuxième coup de chaud, elle nous désire, nous veut tout entier, elle veut tout faire et tout laisser faire.
La poitrine sera chaude et ferme sous les caresses et les baisers, il ne reste plus beaucoup de tissu. Le souffle est haletant, dans notre cerveau les hormones s’affolent. Le regard commence à se perdre, les idées fusent.
Vite, enlevons tout.
Et là, la plus délicieuse des découvertes, cette chaleur si moite. Un pur moment de bonheur.
Généralement mesdemoiselles si vous étiez dans notre tête, dans notre corps à ce moment là, vous vous rendriez compte à quel point cela peut rendre fou un homme. Même si certain(e)s diront que c’est aussi mécanique il n’en demeure pas moins que " l’état " est variable et que généralement c’est assez représentatif du désir.
La découverte de l’envie et du plaisir que l’on peut " donner " est très très important, ce qui est évident.
Mon expérience personnelle est que cet état d’excitation et d’envie que je peux voir, toucher, ressentir chez une demoiselle m’envoi une grosse dose de plaisir. Oui l’ego est flatté mais c’est encore une fois le plaisir de la demoiselle qui m’importe, c’est cette envie, ce désir qui fera griller un des fusibles de la raison et qui laissera la passion parler et agir.
Donc mesdemoiselles, rester naturelles, laisser vous aller à votre plaisir, à vos envies, nous n’en serons que plus fous.

Publié dans Au fil du temps

Commenter cet article

armandie 28/09/2007 10:22

J'ai lu ton article avec attention. Je suis d'accord sur le fait qu'entre un homme et une femme il faut qu'il y ait échange et lorsque la femme sait montrer à l'homme quel plaisir il lui procure, ils en ressentent tous les 2 encore plus de satisfaction. A mes yeux, les meilleurs amants sont ceux qui aiment donner du plaisir à une femme. Et puis il me semble qu'en faisant cela ils vibrent encore plus. Ceux qui ne cherchent qu'à prendre leur plaisir ne laissent pas beaucoup de souvenirs. Baisers
Armandie

GinFizz 28/09/2007 19:37

"A mes yeux, les meilleurs amants sont ceux qui aiment donner du plaisir à une femme."A mes yeux aussi et j'oserai dire que je trouve cela ... normal, non ?

Ondes Sensuelles 27/09/2007 21:44

Oh, quel dommage... non, je blague ! je blague !
C'est bon, je peux rester encore un peu ?
Je viens de lire tes deux derniers commentaires, j'imagine que c'est des photos que tu voulais parler ? N'hésite pas, je suis ouverte à la discussion (sans jeu de mots mal placé, espèce de vilain !).

GinFizz 28/09/2007 19:35

Allez va, je te garde encore un peu ;-)Oui oui c'est bien des photos dont je voulais parler :-)

Ondes Sensuelles 26/09/2007 20:11

Merci, c'est vrai qu'il en faut de l'audace...

GinFizz 27/09/2007 09:40

Oui :-)Pour le moment il n'est pas encore question de montrer mes fesses ici.

Ondes Sensuelles 26/09/2007 16:37

Oh, je suis confuse si je donne l'impression de me prendre plus au sérieux que je ne le souhaite... Je ne me vois pas du tout comme une artiste, plutôt une touche-à-tout qui avait envie d'explorer la sensualité et les jeux d'adultes sans tomber dans le graveleux. C'est pour cela que ta visite et la sincérité de tes coms m'ont vraiment touchée.
Je note qu'il faut que j'ajoute un peu plus... d'humour ^^

GinFizz 26/09/2007 16:44

Disons surtout que ce que tu fais, et bien tu le fais bien et avec passion ! Et puis il faut tout de même avoir une certaine fibre artistique :-) Sans compter la curiosité et l'audace de le faire.

Ondes Sensuelles 26/09/2007 15:22

Magnifique ce texte, tout à fait ce qui manque à la plupart des sites qui pronent soi-disant le plaisir : le désir en est partie intégrante et c'est tout un jeu de le faire naître puis de l'entretenir.
C'est exactement l'axe de "travail" de mon site et j'espère bien que tu me donneras ton avis de temps en temps si tu as la disponibilité (merci au passage pour ta visite).
Pour ma part, en temps que femme, c'est évidemment le désir et le plaisir masculin que je convoite le plus, c'est un mystère que j'adore explorer avec l'écriture.
J'adore la sensualité... masculine.

GinFizz 26/09/2007 16:19

Merci pour ces compliments ! :-)Je ferais mon possible pour te donner mon humble avis bien que n'étant pas artiste.